Professeur Layton et la boîte de Pandore

Notre cher Indiana Layton, l’archéologue qui ne se sépare jamais de son chapeau et qui vit plein d’aventures fantastiques avec son apprenti Luke est de retour (excusez ma misérable métaphore).

En vente depuis le 25 Septembre 2009 dans notre chère Europe, le deuxième opus de Layton est disponible à la vente. Il ne leur a fallu que deux ans pour traduire ce petit jeu. Record, n’est-ce pas ?

La boîte du jeu Professeur Layton et la boîte de Pandore
La boîte du jeu Professeur Layton et la boîte de Pandore

Vous connaissez déjà le principe du jeu si vous avez lu mon petit test du premier – ou, qui sait, vous y avez même joué ! Nous avons donc droit à un point and clic : on clique, on clique, et on reclique. Enfin, pour la DS ça va se traduire par : on tape avec le stylet, on retape encore et encore.

Les graphismes

Les graphismes restent inchangés. De la bonne animation. Très très bonne même pour un petit jeu DS, à mon avis, et certains dessins-animés peuvent facilement aller se recoucher face à notre professeur fanatique d’énigmes. J’étais très impressionnée face à une scène de combat dans ce jeu. Bref, c’est joli, les décors sont archi bien foutu (en même temps, je fais à chaque fois une déprime quand je vois leurs décors : ah ce qu’on aimerait faire pareil !) les personnages très simplifiés mais très efficaces.

Bref, on va pas s’attarder sur ce que tout le monde connaît déjà du premier opus, à quoi bon répéter chaque fois la même chose ? Parlons plutôt de ce qui change !

Le scénario

Le scénario. Le premier était bon. La deuxième est meilleur, bien meilleur je dirais même. Un peu fou sur les bord mais bien réussi. De quoi parle ce jeu ? Je vais faire simple et citer tout bêtement le manuel :

(…) Après avoir percé le secret de Saint-Mystère, le professeur espérait pouvoir profiter d’un repos bien mérité. Cependant, une lettre envoyée par son vieil ami et mentor, le docteur Andrew Schrader, vient bouleverser ses plans.
« Cher Hershel, j’imagine que tu as déjà entendu parler de l’artéfact appelé Coffret céleste. Certains l’appellent « La boîte de Pandore » en référence au célèbre mythe antique.
Ce surnom vient de la sinistre réputation du coffret. Quiconque ose l’ouvrir est condamné, dit-on.
Après maintes recherches, j’ai finalement réussi à entrer en possession de cet étrange Coffret. Malgré la malédiction qu’il est censé renfermer, je crois que je vais céder à la curiosité. Si jamais il devait m’arriver quelque chose, je t’implore de reprendre mes recherches. »
Troublés par le ton funeste de cette lettre, le professeur Layton et son jeune assistant Luke, décident de se rendre sur-le-champ chez le docteur Schrader. A leur arrivée, ils le retrouvent allongé sur le sol, inconscient….
Le seul indice dont ils disposent est un billet de train trouvé sur les lieux.
C’est un billet pour le Molentary Express, le train le plus luxueux du monde. Layton et Luke décident alors d’enquêter à bord de ce train, sans se douter de ce qu’ils vont découvrir au cours de leur voyage…

Notre Professeur préféré n'est pas au bout de ses surprises
Notre Professeur préféré n’est pas au bout de ses surprises

Intéressant, non ?
Bref, un petit scénario où on hurle plus qu’une fois si on reste bloqué sur une énigme mais qu’on a envie de savoir la suite de l’histoire (et la fin de l’histoire m’aurait presque volé une larme, sniff)

Les énigmes

Niveau énigmes, bah ce sont des énigmes ! C’est con, c’est bête, il y en a plus que dans l’opus précédent, il me semble (138 énigmes dans le jeu, plus les énigmes bonus, selon mes souvenirs). Et ce sont d’ailleurs des énigmes très sympa. Je les ai bien aimées et en grande partie préférées au premier (hm…). Ce que j’ai adooorréé est le billet de train qu’on retrouve dans le manuel. Il renferme un secret, et vous l’avez en vrai devant vous pour le tourner, le chipoter, le déchirer ou vous en servir de papier à lettre pour percer son secret. Ca change de tout avoir sur écran !
Bref, là encore, il n’y a pas grand chose à dire de plus. Amateur d’énigmes, vous allez être occupé au moins une petite douzaine d’heures, ça fait plaisir, non ?

Les mini-jeux

Les énigmes bonus, c’est toujours la même chose : vous avez 3 petites choses à faire qui vous donneront ensuite accès à trois énigmes bonus chacun (et la fin du jeu aussi). Dans le premier opus, souvenez-vous, vous deviez reconstituer un chien mécanique, un tableau, et meubler les chambres de Layton et Luke. Très sympathique, je préfère cependant le 2ème volet, car c’est plus poussé, tout simplement. Le chien mécanique qui vous aidera à trouver des pièces S.O.S est remplacé par un hamster. Mais un hamster un peu… gros… Votre but premier est de le faire perdre du poids en lui faisant faire un parcours où il doit faire un nombre de pas donnés pour perdre du poids et baisser de niveau. Une fois bien sportif, le petit vous aidera. Layton récoltera aussi un appareil photo qu’il faut réparer avec des pièces gagnés en faisant les énigmes. Une fois réparé, vous pouvez faire des photos (sans blagues) ! Mais l’appareil photo fait des photos un peu étranges… il y a trois différences entre la photo prises et le lieu réel, les trouvez-vous ?
Finalement, mon préféré de tous, vous avez le set de thé ! Oui, oui, notre cher anglais reçoit un set de thé et il doit récolter des ingrédients pour faire ses propres recettes ! Rien de plus amusant que de s’amuser à combiner les ingrédients et faire des thés plus infects les uns que les autres, non ? happy.gif En prime, en plus de devoir collectionner 12 recettes, vous devez aider 26 personnes dans le jeu en leur offrant une tasse de thé. C’est amusant, j’vous jure.
D’ailleurs, en voilà un petit points négatifs du jeu : pour que vous puissiez proposer du thé à quelqu’un, il doit avoir soif. Pour qu’il ait soif, c’est un long aller-retour entre deux écran histoire de tomber sur le bon moment. Et les allez-retour, à la longue, sont un poil rébarbatifs (et c’est d’autant plus ennuyeux que la surface dans laquelle vous pouvez bouger est beaucoup plus grande que dans le premier)

Les pour et les contre

Très similaire au premier, les défauts que j’ai constatés sont également un peu les mêmes, on a, entre autres, les musiques. Sympathiques, mais n’étant pas innovantes, elles vous tapent rapidement sur les nerfs si vous tournez en rond un petit moment. Ils n’ont pas changé la musique des énigmes mêmes, mais y ont seulement ajouté un ‘tit plus histoire que ça change un peu du premier. Mais bon, à force de résoudre des centaines d’énigmes, elle fait quand même un peu chier, avouons-le. Cependant, en live, les musiques, c’est trop bien. J’vous jure.

Petits plaisir pour les joueurs du premier, certains personnages sont de retour, certains pour un rôle plus important (l’inspecteur Chemley par exemple) d’autre pour un rôle bien plus petit (Stachen). Ca fait toujours plaisir de voir des personnages du premier jeu non ?
Donc, pour conclure ce petit test, un petit récapitulatif :

Les bons :
– Un bon scénario
– Une bonne animation
– Des bonnes énigmes

Les moins bons :
– Des allez-retour un peu chiants sur les bords.
– Les musiques, les musiques, sympa mais trop répétitives
– Il leur aurait fallu 2 ans à le sortir chez nous, ce jeu !

Conclusion générale

Bon jeu ! A ne pas louper si vous avez aimé le premier.

Reven Niaga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ neuf = 13

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>